« L’année du bicentenaire : en guise de bilan », samedi 11 juin 2022

Samedi 11 juin 2022, Hôtel des sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, Rouen

9h30 – 17h

Ce ne sera pas un bilan officiel, mais l’occasion d’une réflexion collective sur l’événement, replacé dans le long terme, en tenant compte des retours du public et en essayant de prendre du recul par rapport à ce qui a été fait.

Matin

9h30. Yvan Leclerc, président des Amis de Flaubert et de Maupassant
Accueil et présentation

10h. Delphine Crocq, directrice de l’Office de tourisme de Rouen
Littérature et tourisme

10h30. Pause (vente de livres publiés à l’occasion de l’année Flaubert)

11h. Valérie Schmitt, chargée de projets édition, Normandie Livre & Lecture, et Stéphanie Carlier, responsable de la communication à Normandie Livre & Lecture
Éditer et lire Flaubert pendant l’année de la commémoration

11h30. Manon Quenehen, responsable lecture-écriture DAAC – Délégation académique à l’action culturelle, Académie de Rouen
Projets d’éducation artistique autour de Flaubert dans les classes

Après-midi

Nouvelles formes de médiation

Tables rondes. Modératrice : Christine Dejou, chef de projet « Flaubert 21 » à la Région Normandie

Table ronde 1

14h30. Lieux patrimoniaux
Canteleu (Annie Lebrun / Caroline Lizer), Ry (Comité Bovary : Claude Fournat), Lyons-la-Forêt (Ariane Dollfus), Blainville-Crevon (Jérôme Bénet)

Table ronde 2

15h30. Théâtre
Jean-Christophe Blondel (Divine Comédie, La Légende de saint Julien l’Hospitalier), Aurélie Dujarrier (Le Safran collectif, Le Château des cœurs et autres textes), Matthieu Farcy (lecture de La Tentation de saint Antoine et d’autres textes)

16h. Numérique
Stéphane Nappez (Baraque Valden, Bowary)

16h30. Télévision
Christian Clères (J’aime pas Flaubert ; Flaubert, c’est qui ?)

Les Flaubert à Croisset. Vie quotidienne et reconstitution (3D) de leur maison détruite. Samedi 21 mai 2022

Amis de Flaubert et de Maupassant

Journée d’études du samedi 21 mai 2022

Les Flaubert à Croisset
Vie quotidienne et reconstitution (3D) de leur maison détruite

Lieu : Mairie de Canteleu, Place Jean-Jaurès, salle des mariages
Horaires : 9h – 12h / 14h15 – 17h. Entrée libre

Matin :
Session modérée par le professeur Yannick Marec

Accueil (Mélanie Boulanger, maire de Canteleu)

Introduction (Yvan Leclerc et Guy Pessiot, organisateur de la journée)

La maison dans la vie privée bourgeoise au XIXe siècle (Michelle Perrot,
historienne)

Architecture domestique ou évolution de la distribution d’une maison
bourgeoise au XIXe siècle (Anne Debarre, architecte et historienne de
l’architecture)

La maison de Flaubert, à Croisset, dans le réseau des maisons d’écrivains
(Bénédicte Duthion, présidente régionale des Maisons d’écrivains)

Midi : Un déjeuner pourra être organisé pour les intervenant(e)s,
organisateur(trice)s et volontaires au restaurant Le Carreau des Halles, du
Marché d’intérêt national (MIN), avenue du Commandant Bicheray.
Menus avec boisson et café compris. Choix entre trois entrées, trois plats et
trois desserts. 23 euros à régler au restaurant. Inscription au repas :
amis.flaubert.maupassant@gmail.com

Après-midi :
Session modérée par Annie Le Brun, adjointe au maire de Canteleu

La propriété des Flaubert, son histoire, sa description, son achat en 1844, son
évolution (Daniel Fauvel, président de la Société libre d’émulation de Seine-
Maritime)

La destruction de la maison en 1881, la distillerie, l’achat du pavillon et les
usines qui vont suivre (Joël Dupressoir)

Les plans et la maquette virtuelle 3D proposés de la maison reconstituée (Guy
Pessiot avec Bertrand Camillerapp, Pierre-Antoine Sahuc, professeurs, et les
élèves architectes de l’ENSA de Normandie)

Conclusion : Le projet de la Métropole à Croisset (Laurence Renou, vice-
présidente Culture de la Métropole Rouen Normandie)

Flaubert et les arts, Musée d’Orsay, 5 mars 2022

« Être œil tout bonnement » : le regard de Flaubert sur les arts

Samedi 5 mars 2022, 10h à 17h30
Musée d’Orsay, Auditorium, 1 rue de la Légion d’Honneur, 75007, Paris

Entrée gratuite mais inscription obligatoire sur le site du Musée d’Orsay, à l’adresse
https://billetterie.musee-orsay.fr/fr-FR/produits?famille=2204138446950406499

10h : Accueil du public

10h15 : Introduction

Session modérée par Scarlett Reliquet (Musée d’Orsay)

10h30
La peinture contre l’imagerie
Bernard Vouilloux, Sorbonne Université

11h15
Le rendez-vous manqué de Bouvard et Pécuchet avec la peinture
Stéphanie Dord-Crouslé, CNRS IHRIM, Lyon

12h
Pause 

12h15
Flaubert savait-il dessiner ?
Yvan Leclerc, Université de Rouen Normandie

13h – 14h30 : Pause déjeuner

Session modérée par Paul Perrin (Musée d’Orsay)

14h30
Gautier, Flaubert et l’art de la statuaire : regards croisés
Martine Lavaud
, Université d’Artois

15h15
« Cinématisme » de Flaubert
François Vanoosthuyse, Université de Rouen Normandie

16h
Pause

16h15
Flaubert, les arts visuels, et l’invention du kitsch
Jennifer Yee, Université d’Oxford

Une vidéo de Sandra Binion, extraite de son projet Distillé, autour de Madame Bovary, sera projetée à la fin de la journée.

Fin du colloque

Flaubert est l’écrivain absolu : celui qui place la « sacro-sainte littérature » au-dessus de toutes les autres formes d’expression artistique, celui à qui il est arrivé de ranger la peinture parmi les arts inférieurs, celui qui, encore, s’est opposé avec constance à l’illustration de ses œuvres, parce que l’image ferme la possibilité d’imaginer.
Pourtant, l’iconographie occupe une place essentielle dans sa documentation d’écrivain, et ses carnets de voyage conservent la mémoire de sa confrontation marquante avec l’art lors de deux séjours en Italie. Il écrit à l’une de ses correspondantes : « Emplissez-vous la mémoire de statues et de tableaux ».
Alors que nul plus que lui n’a tendu la relation entre image visuelle et image mentale, entre tableau encadré et tableau métaphorique, ce colloque interroge la position singulière de Flaubert. Des Orientalistes à Cézanne et à Renoir, cette réflexion prend place dans un lieu qui abrite des œuvres mêlées à sa biographie et à ses thèmes de prédilection. À l’heure du bicentenaire de sa naissance, une phrase énigmatique pourra servir de fil rouge : « J’aime dans la peinture, la Peinture. »

Ce colloque, organisé par les Amis de Flaubert et de Maupassant (président Yvan Leclerc) et le Centre Flaubert (directeur François Vanoosthuyse) du laboratoire CÉRÉdI de l’université de Rouen Normandie, a reçu le label « Flaubert 21 » dans le cadre des manifestations du bicentenaire.

Comité scientifique du colloque
Yvan Leclerc, président des Amis de Flaubert et de Maupassant
François Vanoosthuyse, directeur du Centre Flaubert du laboratoire CÉRÉdI de l’université de Rouen Normandie


Organisation
Yvan Leclerc, président des Amis de Flaubert et de Maupassant
Scarlett Reliquet, responsable des cours, colloques et conférences, musées d’Orsay et de l’Orangerie, Paris

Suivi : Direction des éditions. Graphisme : Direction de la communication. Crédits photographiques : couverture : Paul Cézanne, La tentation de Saint-Antoine, vers 1877, © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Réservations 25 et 26 septembre 2020

« Le vent se lève, il faut tenter de vivre ! » disait le poète. Il faut tenter de vivre… avec, ajouterons-nous, au détriment de la rime.

C’est pourquoi nous repartons cet automne, en reprogrammant les rendez-vous qui n’avaient pas pu avoir lieu en ce printemps. Vous trouverez ci-joint notre programme pour le dernier trimestre 2020.

Deux rendez-vous sont sur réservation, et nécessitent de votre part une réponse très rapide (au XIXe siècle, on disait « répondre poste pour poste » !)

1) vendredi 25 septembre après-midi, « Maupassant à Rouen » à l’auditorium du Musée des Beaux-Arts, 26 bis rue Jean-Lecanuet, Rouen

Pour cette séance, nous partageons l’auditorium du Musée des Beaux-Arts avec d’autres associations. En raison des mesures de distance physique, le nombre de sièges est divisé par deux. Notre Association peut occuper 20 places. Je prendrai les réservations par ordre d’arrivée, et je répondrai à vos messages pour confirmer. La séance commençant à 14h30, vous devrez vous présenter à l’auditorium à 14h15.

2) samedi 26 septembre, sortie à Saint-Jouin (voir le programme). Départ de Rouen à 8h, retour à 19h. Veuillez m’envoyer au plus tôt une réservation ferme et définitive (y compris celles et ceux qui ont déjà envoyé un mot d’intention).

Le prix du transport + repas au Belvédère sera entre 55 et 85 euros, en fonction du nombre de participants, déterminant le type de car (plus on est nombreux, et moins c’est cher). En répondant, veuillez indiquer un numéro de téléphone, afin qu’on puisse vous joindre facilement. Là aussi, une réponse de confirmation vous sera envoyée, avec les points et les heures de « ramassage » (comme on dit pour les cars scolaires) au départ… Paiement par chèque dans le car.

[Menu : Panaché aux délices de la mer (saumon, terrine de poisson, salade)/ Assortiment de filets de poisson, Poireaux confits à la crème / Tarte fine aux pommes, glace caramel / eaux minérales, 2 verres de vin et café. Si allergie au poisson ou régime particulier, dites-moi…]

Maupassant sur France 5, dimanche 23 août 2020

Benoit Reverdy, président de l’association des Amis de la Guillette et membre de notre association, nous informe que le documentaire « Guy de Maupassant, une vie à La Guillette », dans la collection « Une Maison, un artiste », sera diffusé sur France 5, dimanche 23 août à 22h35 et samedi 29 août à 20h20. Durée : 26 minutes. L’émission sera disponible en replay une semaine entre ces deux dates.

76 actu.fr consacre un article à ce documentaire :

https://actu.fr/normandie/etretat_76254/une-maison-un-artiste-sur-france-5-rendez-vous-avec-maupassant-dans-son-refuge-a-etretat_35591660.html

REPORT du 20 mars à l’automne, le Rouen de Maupassant

Conférence reportée à l’automne, sans date pour l’instant

Vendredi 20 mars, Auditorium du musée des Beaux-Arts, 14h30


« Vendredis de la Métropole », organisés par les Amis des Musées d’Art de Rouen et des Amis des Musées de la Métropole et du Département de Seine-Maritime


« Le Rouen de Maupassant : Maupassant à Rouen, Rouen dans l’œuvre de Maupassant »


Conférence-lecture à plusieurs voix :
Guy Pessiot (le Rouen que Maupassant a connu) ; Françoise Mobihan (Maupassant à 19 ans), Marlo Johnston (Maupassant à la pension Leroy-Petit), Yvan Leclerc (Maupassant fréquente Bouilhet), Gilles Cléroux (Rouen dans l’œuvre de Maupassant). Lectures par Gilles Cléroux, Joël Dupressoir et Hubert Hangard.

15 février 2020, journée Maupassant, histoire d’en rire

Samedi 15 février 2020

Hôtel des Sociétés savantes, 192 rue Beauvoisine, 76000 Rouen

Histoire d’en rire, dans l’œuvre de Maupassant

Journée organisée par Catherine Botterel-Michel, éditrice des Dimanches d’un bourgeois de Paris, à paraître en Folio.

La première journée après notre assemblée générale portera sur le rire chez Maupassant. Notion apparemment simple, mais d’une grande variété de « couleurs », de dispositifs et d’effets sur le lecteur. Plusieurs contributions ont déjà été consacrées à ce thème (par Louis Forestier, Daniel Sangsue, Jeanne Bem, Marianne Bury…), mais aucune étude d’ensemble. 

9h30. Accueil

10h. Anne-Simone Dufief, « L’humour noir dans les récits de guerre de Maupassant »

10h30. Catherine Botterel, « La satire du bourgeois dans Les Dimanches d’un bourgeois de Paris »

11h30. Brigitte Bouvier, « La représentation de types satiriques dans la presse de l’époque »

14h30. Daniel Sangsue, « Portrait de l’écrivain en jeune singe : la parodie chez Maupassant »

15h30. Daniel Grojnowski, « Un rire qui grince »

17 et 18 janvier 2020, visite BM, lecture et AG

Vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020

Notre Assemblée générale se tiendra le samedi 18 janvier à 14h30 à l’Hôtel des sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, Rouen

Après la présentation du bilan moral et du bilan financier de 2019, nous aurons le plaisir d’écouter Marie-Françoise Melmoux-Montaubin et Anne Geisler-Szmulewicz, les deux éditrices scientifiques des Chroniques de Maupassant, t. I (1876-1882), qui viennent de paraître aux éditions Classiques Garnier, premier volume des Œuvres complètes dirigées par Antonia Fonyi. Ce volume est présenté ici, sur le site de l’éditeur :
https://classiques-garnier.com/oeuvres-completes-chroniques-i-1876-mars-1882.html

Suivront cidre et galette, comme à l’accoutumée. Ce sera aussi l’occasion de vous remettre les Cahiers 37 et 38, tout frais sortis de l’imprimerie.

L’AG sera précédée par deux rendez-vous la veille, le vendredi 17 janvier :

1) à 16h : Anne-Bénédicte Levollant et le personnel de la Bibliothèque patrimoniale Jacques-Villon proposent aux membres des Amis de Flaubert et de Maupassant une visite guidée de l’exposition « De pièces en pièces : 10 ans d’enrichissement patrimonial ».
Lien vers la présentation de l’exposition :
https://rnbi.rouen.fr/fr/ev%C3%A8nement/exposition-de-pi%C3%A8ces-en-pi%C3%A8ces-10-ans-d%E2%80%99enrichissement-patrimonial

Chaque année, la bibliothèque patrimoniale développe ses collections grâce à de généreux donateurs et par des achats. Quelques photographies, un croquis, des lettres amoureusement protégées dans un tiroir ou peut-être oubliées dans un carton… Nous vous invitons à partager cette démarche en découvrant une sélection de manuscrits, archives, dessins et objets insolites ayant rejoint nos collections durant ces dix dernières années. Parmi ces documents, Gustave Flaubert occupe une place privilégiée.

Rendez-vous dans le hall de la Bibliothèque Villon. Attention : le nombre de places est limité à 20. Il est impératif de s’inscrire, à l’adresse des Amis de Flaubert et de Maupassant:
amis.flaubert.maupassant@gmail.com

2) à 18h : dans le cadre des « Nuits de la lecture », l’Hôtel littéraire Flaubert (33 rue du Vieux-Palais, Rouen), propose la lecture de chroniques de Maupassant, choisies par Marie-Françoise Melmoux-Montaubin et Anne Geisler-Szmulewicz dans le volume qu’elles viennent de faire paraître. Les deux éditrices seront présentes lors de la séance.
Lecture par Joëlle Robert, Sophie Pouliquen, Joël Dupressoir et Gilles Cléroux. Suivie d’un cocktail.